Âge : 62 ans
Né le 1er fév. 1914
Décédé le 29 déc. 1976

Mémorial créé le 16 mai 2016
par Joseph Anisiewicz

6 hommages
11 photos de Stanislas
Aucune vidéo de Stanislas
41 bougies

12152 visiteurs

Mon très cher Papa,
Tu étais mon Papa, un Papa merveilleux, le meilleur des Papas.
Pour moi, tu étais aussi un héros car à 25 ans, en 1940, après l'invasion par l'armée allemande de la Pologne, ton pays natal que tu n'as jamais renié et dont tu as conservé la nationalité, tu as réussi avec une bande de copains à rejoindre l'Angleterre. Tu as ainsi participé à cette longue guerre au sein de la R.A.F. (Royal Air Force) et as été libéré en 1947.
Tu étais un travailleur infatigable. Tu travaillais tout le temps, du matin au soir, 7 jours sur 7. Je t'ai rarement vu te reposer. C'est la maladie qui, à 60 ans, t'a empêché définitivement de travailler et t'a emporté après deux ans de souffrances quasi quotidiennes.
Tu n'avais aucun défaut. Tu ne pensais jamais à toi et ne te plaignais jamais. Tu étais bon, gentil, droit, honnête, humble... Tu étais TOI... tout simplement TOI.
Nous avons tous les deux des souvenirs inoubliables qui ne sont qu'à toi et à moi car, jusqu'à mon adolescence et même après, tu m'emmenais partout avec toi et tu ne voulais que moi pour t'accompagner ou t'aider. Tu m'as donné le prénom de ton pauvre Père qui est décédé, en Pologne, pendant la guerre mais tu m'appelais toujours affectueusement "synek".
Tu m'as donné le goût du travail et c'est toi aussi qui m'a appris à me débrouiller dans la vie.
J'ai toujours eu pour toi la plus grande admiration et le plus grand respect.
Lorsque tu es parti au Paradis, j'avais 30 ans et cela fut pour moi un véritable déchirement et ça l'est toujours, quarante ans après.
Depuis, je ne peux m'empêcher de te parler tous les jours comme je le fais avec DAVID, mon fils unique, ton petit-fils que tu aimais tellement et qui est près de toi depuis 10 ans maintenant.
Cher Papa, de là-haut où tu es, tu nous vois et nous entends. Ainsi, Tu as pu et peux apprécier le comportement, les actes et les propos de chacune et chacun et j'en suis très content.
Je t'aime à jamais, Papa
Kocham cię na zawsze, Tata
Ton fils Joseph,
Twoj "synek".

  • Mon très cher Papa, Pour moi, ce jour du 29 décembre est synonyme à la fois de bonheur, de douleur et de tristesse. Bonheur car c'était, il y a 71 ans, le 29 décembre 1945, le jour de ton... [> Lire la suite]

    Posté le 29 déc. 2016

    Joseph Anisiewicz

  • Mon très cher Papa, Aujourd'hui, en ce jour de la Toussaint, j'ai le souvenir que tu détestais particulièrement les chrysanthèmes. Tu le disais souvent. En... [> Lire la suite]

    Posté le 1er nov. 2016

    Joseph Anisiewicz

  • Chère Maman, Cher Papa, Comme vous le savez, tous les jours je pense à vous et m'adresse à vous. Je sais - car je le ressens - qu'il en est de même pour vous.... [> Lire la suite]

    Posté le 12 sept. 2016

    Joseph Anisiewicz