Âge : 83 ans
Née le 2 mai 1931
Décédée le 15 mars 2015

Mémorial créé le 16 mars 2016
par Bernard De Belvalet


Mémorial parrainé par
bernard et hervé

6 hommages
15 photos de Raymonde
Aucune vidéo de Raymonde
12 bougies

5193 visiteurs

Vos hommages à Raymonde Dietsch De Belvalet (6)

AJOUTER UN HOMMAGE
  • Hommage de Bernard De Belvalet

    la beauté de la mort, c'est la présence. Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas les absents. ( Victor Hugo )

    Posté le 15 mars 2017Alerter

    Bernard De Belvalet

  • Hommage de Nathalie De Belvalet

    Ma petite Maman chérie oui le temps passe mais je me vois encore près de toi te demandant de te réveiller.... car comme je te disais j ai encore tant de choses à te dire...tant de bisous à te donner... On devait se voir quelques jours après... j avais hate de venir t embrasser...te cajouler comme tu aimais...te parler et oui te voir rigoler , sourire...oui ce sourire que j aimais....pour moi mais c est comme ça ...tu es près de moi..je comprends que tu es là toutes les fois que j ai besoin de toi...toujours car une mère comme toi on ne peux pas faire sans...j aurais beaucoup de choses à écrire mais non je m arrete d écrire car je préfère te parler comme j ai toujours fait car t es là...à ce soir Maman...je t aime...

    Posté le 2 juill. 2016Alerter

    Nathalie De Belvalet

  • Hommage de Bernard De Belvalet

    Il est un monde mystérieux que nous ne connaissons pas.
    Un monde merveilleux dont nous soupçonnons l'existence.
    Un monde auquel peu d'entre nous croit et qui pourtant est là.
    Il est là dans nos coeur, on peut l'entrevoir par transparence.

    Il est blotti au fond de notre coeur et nous l'ignorons.
    Beaucoup y sont partis sans en revenir, cet endroit est magique.
    Il accueille tout le monde les mauvais comme les bons.
    Cet endroit il nous faut le découvrir car il est tellement unique.

    Nous devrons parcourir beaucoup d'obstacles atteindre le bonheur
    Laissons parler notre coeur, laissons le faire, il nous guidera
    Nous devrons tout quitter, laisser derrière nous nos rancoeurs
    Car ce pays magique un jour nous le trouverons, son nom ?

    L'au-delà

    Posté le 29 juin 2016Alerter

    Bernard De Belvalet

  • Hommage de Tatiana Laurent

    ce petit poeme pour vous die quel nes pas loin de vous que nos maman repose en paix

    Posté le 8 juin 2016Alerter

    Tatiana Laurent

  • Hommage de Tatiana Laurent

    La mort n’est rien,
    je suis seulement passé, dans la pièce à côté.
    Je suis moi. Vous êtes vous.
    Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

    Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,
    parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
    N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.
    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

    Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

    Que mon nom soit prononcé à la maison
    comme il l’a toujours été,
    sans emphase d’aucune sorte,
    sans une trace d’ombre.

    La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
    Le fil n’est pas coupé.
    Pourquoi serais-je hors de vos pensées,
    simplement parce que je suis hors de votre vue ?
    Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

    Vous voyez, tout est bien.

    Posté le 8 juin 2016Alerter

    Tatiana Laurent

  • Hommage de Bernard De Belvalet

    Elle était aimé de tous, elle a rendu de nombreux services sans rien demander en retour. Je me souviens, quand c'était la Chandeleur, c'était des crèpes pour tout la quartier; lorsqu'elle faisait des frites, elle confectionnait des cornets et tous les gosses de la rue en avait un, gratuitement, bien sur. Elle était courageuse,tous les matins à six heures du matin, c'était des journées de labeur qui l'attendaient; à cette époque, les machines à laver, les cuisines toutes équipées, çà n'existaient pas; le chauffage, c'était des bacs à charbon à remplir tous les jours; les courses, c'était à l'épicerie du village ou l'on payait à la fin du mois (les cartes de crédits à taux exhorbitants, n'existaient pas, dieu merci !) pas d'ordinateurs, pas de portables, pas d'offres de tv par satellite...juste une télé en noir et blanc avec une seule chaine. Le dimanche après-midi, c'était relache, nous regardions l'unique film et après on jouait "aux dadas" tout en mangeant du pain d'épice ou des gauffres qu'elle avait préparé la veille au soir. C'était pas Germinal,nous étions heureux,c'était il y a quelques dizaines d'années. Elle était toujours aux petits soins pour nous, maintenant, c'était à notre tour de s'occuper d'elle. Nous n'avons jamais voulu qu'elle quitte son foyer, pour une maison de retraite, elle n'aurait pas supporté. Mon frère et moi meme sommes restés auprés d'elle jusqu'à la fin; nous avions plaisir à lui préparer ses petits repas préférés puis elle est partie le 15 mars 2015 rejoindre dans l'au-delà son mari décédé il y a 3 ans et sa petite fille Carole qui avait 5 ans.Adieu Mme de Belvalet, vous étiez une belle personne ! Adieu ma petite maman........................

    Posté le 17 mars 2016Alerter

    Bernard De Belvalet

Ajouter votre hommage à Raymonde Dietsch De Belvalet

Partagez vos souvenirs, pensées et anecdotes en remplissant le formulaire ci-dessous :

Dernières photos

  • Photo mère et son fils hervé...
  • Photo ma mère et bernard....
  • Photo ce n'est qu'un au revoir......
  • Photo un de tes rosiers que tu aimais tant....
  • Photo tout va bien....