Âge : 81 ans
Né le 4 déc. 1932 à Tarbes
Décédé le 22 janv. 2014 à Le Thoronet

Mémorial créé le 13 août 2016
par Salomé Deghelt

3 hommages
3 photos de
2 vidéos de
3 bougies

2411 visiteurs

Vos hommages à Deguelt (3)

AJOUTER UN HOMMAGE
  • Hommage de Salomé Deghelt

    Biographie
    Il est élevé par sa grand-mère à Barbezieux, en Charente, où il passe toute sa jeunesse. En 1949, il prépare une licence en philosophie qu'il abandonnera en 1951 pour chanter dans un cabaret montmartrois, Le Tire-Bouchon. Il écrit ses premières chansons, Coquette et Vie quotidienne, en 1952. En 1953, il débute à la radio dans l'émission de Francis Claude, puis il part en tournée avec Jean Nohain pour l'émission Reine d'un jour.
    Par deux fois, François Deguelt a participé au Concours Eurovision de la chanson pour la Principauté de Monaco, en 1960 (3e) et en 1962 (2e). Parmi ses succès, comptent Le Ciel, le soleil et la mer, Je te tendrai les bras, Ce soir-là, Minuit, le vent, la nuit, Le Printemps, C'était nous, Paris, c'est trop loin de la mer, Le Bal de la marine, Che Guevara, La Mélancolie, La Libération, Passez la monnaie. Un certain nombre furent inspirés par un voyage à La Réunion dans l'Ocean Indien et dans les Îles Caraïbes qu'il évoque dans certaines chansons "On ne s'en va jamais des Iles" "Les jacarandas" "Mon Amie des Iles mon Amie les Iles"..
    Il vécut longtemps sur un bateau, le "Marie Marine", qu'il a amarré pendant des années à Sainte-Maxime, dans le Var.
    Il participe à la première tournée Âge tendre et tête de bois en 2006, précurseur, il anime et chante. Il continua régulièrement d'assurer, guitare en bandoulière, des concerts dans toute la France et dans les pays francophones.
    Il n'a jamais cessé d'écrire, de créer, de lire, de composer paroles, musique et interprétation, notamment de 1993 à 2014 où ses œuvres plus intimistes - dont certaines sont inédites - dévoilent un univers de plus en plus poétique (Ballade du Vieux Montmartre, C'est Elle, Nostalgie du Futur, Quand les fils d'Abraham, Le poète est parti, Guitare, Notre Dame de Clignancourt, La mer est ronde, Même si je suis loin, Molière, Journal de bord, Weeping willow, Carte postale, Merci Monsieur l'Abbé, Je me la joue Bohême, Il y a des endroits....)
    Il meurt le 22 janvier 2014 dans sa maison dans le Var à l'âge de 81 ans auprès de sa dernière épouse avec qui il partageait sa vie depuis plus de 21 années. Ses enfants, étaient présents lors de la cérémonie dans la commune de Barbezieux. Nicole Rieu et Michel Orso sont venus lui rendre hommage à l'église de Barbezieux.

    1956, Prix de l'Academie Charles-Cros.
    1959, Concours du Coq d'or de la chanson française (avec la chanson : « Je te tendrai les bras »)
    Représentant monégasque au Concours Eurovision de la chanson
    1960
    Représentant monégasque au Concours Eurovision de la chanson
    1962
    Euro Mónaco.svg Monaco au Concours Eurovision de la chanson
    Wiki Eurovision Heart (Infobox).svg Concours Eurovision de la chanson 1960
    Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres
    Disque d'or et de platine 2008

    FILMOGRAPHIE
    1964 : L'assassin viendra ce soir de Jean CABIN MALEY (Inspecteur Garnier)

    DISCOGRAPHIE (voir Wikipedia)

    Posté le 14 août 2016Alerter

    Salomé Deghelt

  • Hommage de Salomé Deghelt

    Dans mon coeur pour l'éternité
    et dans le coeur de tout son public pour l'éternité :
    "Les vieux de la vieille disaient tout le temps
    T'as pas connu Montmartre avant
    Mais la merveille le vrai printemps
    C'était surtout d'avoir vingt ans .."

    "Notre Dame de Clignancourt priez pour nous pauvres pêcheurs
    Pêcheurs d'oiseaux chasseurs d'amour toujours en quête de chaleur
    Priez pour nous rue du Ruisseau impasse de la grosse bouteille
    Où quelques maigres arbrisseaux attendent un rayon de soleil.."

    "Il y a le ciel, le soleil et la mer
    ..C'est l'été les vacances, oh mon Dieu, quelle chance.."

    "Le poète est parti dans les vignes du seigneur
    Sans faire plus de bruit qu'un simple arrêt du coeur
    Le poète est parti pour vivre de ses rentes
    Du plus profond du lit il dort dans la Charente
    Le poète est parti avec la part des anges
    Dans les nuages gris avec les temps qui changent
    Entre soleil et pluie et brumes matinales
    Le poète est parti pour la belle cavale
    Pour la belle embellie pour le bal des cigales
    Le poète est parti, il dort dans une étoile.."

    "C'est Elle, c'est mon Amour
    Qui me revient toujours
    Toujours un peu défaite
    C'est Elle, cet air meurtri
    Avec son regard gris
    De lendemain de fête
    Comme un oiseau blessé
    Elle me revient lassée
    Déçue par ses conquêtes
    Exaspérée jalouse
    D'un faux chanteur de blues
    Don juan de discothèque
    C'est Elle, c'est mon voyou
    C'est Elle, mon petit fou
    Toujours au bord des larmes
    C'est Elle qui fait coucou
    Avec cet air si doux
    Qui toujours me désarme
    C'est mon enfant perdu
    C'est mon fruit défendu
    Mes colères mes détresses
    C'est Elle ma bohémienne
    Ma folle comédienne
    C'est Elle, c'est ma tendresse
    C'est Elle, c'est mon hibou
    C'est Elle, c'est un voyou
    Que le jour me ramène
    C'est Elle cette ombre bleue
    Qui me voile les yeux
    En me disant Je t'aime
    Je sais qu'un jour, un soir
    Allez donc le prévoir
    Elle reprendra sa route
    Son train pour n'importe où
    Son dernier rendez vous
    Qui ne fait pas de doute
    C'est Elle qui s'en ira
    Se perdre un peu plus loin
    Tanpis si je suis triste
    C'est Elle qui partira
    Et je ne dirai rien
    Même si plus rien n'existe
    Sans Elle..."

    Il m'avait dit "Tu seras ma veuve" il y a plus de vingt ans.. Je suis marquée au fer rouge par cette déclaration d'amour qui fait trembler le coeur, je suis la dernière élue sauvageonne pygmalionne de son coeur, sa fiancée de femme de sa vie, son bonnet d'âme

    "La mer est ronde Jean François La mer est ronde
    Vue d'un bateau on aperçoit le bout du monde
    Car d'horizon en horizon avec du temps
    On va si loin que l'on revient évidemment
    Avec du temps on peut bâtir des cathédrales
    Des monuments à faire pâlir bien des étoiles
    Et des horloges à faire frémir l'éternité
    Ou des bricoles à faire sourire les sabliers ..

    Merci François, Je t'aime .. pour l'éternité

    Posté le 14 août 2016Alerter

    Salomé Deghelt

  • Hommage de Salomé Deghelt

    A mon Phoenix, un authentique romantique
    "On aura eu une belle jeunesse" aimait il dire souvent..
    Contre vents et marées, nous fumes liés par l'amour absolu
    Pour l'éternité
    Maintenant il dort dans une étoile et il chante avec les anges..

    Posté le 14 août 2016Alerter

    Salomé Deghelt

Ajouter votre hommage à Deguelt

Partagez vos souvenirs, pensées et anecdotes en remplissant le formulaire ci-dessous :

Dernières photos

  • Photo François DEGUELT sur scène "Age tendre et Têtes de bois"
  • Photo François DEGUELT - Portrait HARCOURT
  • Photo François DEGUELT à la Sorbonne